Parrot perd son procès face à Drone Technologies Inc.

Vendredi dernier, la Cour américaine de la Pennsylvanie a donné son jugement en première instance sur l’affaire qui oppose la filiale américaine de Parrot, Parrot Inc., à Drone Technologies Inc.

La maison mère Parrot doit payer des dommages et intérêts passés d’une valeur de 3,8 millions USD et des dommages et intérêts futurs de 4 millions à l’entreprise Drone Technologies Inc. Il s’agit du conflit qui les oppose depuis 2014 concernant 2 brevets appartenant à l’entreprise Drone Technologies Inc. que Parrot transgresserait par ses drones de loisir.

Ce dernier a répondu en affirmant que cela ne touche que le secteur américain. Drone Technologies Inc. lui demandait 7.5 millions USD de dommages et intérêts passés et 17.3 millions USD de dommages et intérêts futurs. De nouvelles réclamations sont donc prévues par les deux protagonistes.

Par ailleurs, en 2014, l’USPTO a été saisi par Parrot pour l’étude de la conformité de ces 2 brevets sources du litige. L’office devra donner sa décision avant novembre.