L’amiante, ce poison toujours présent

Depuis plus de 20 ans, l'utilisation de l'amiante dans les nouveaux projets de construction est parfaitement interdit, en france. Or, plus de la moitié  des bâtiments construits avant le 1er janvier 1997 sont contaminés. Si le matériau reste inoffensif tant qu'il n'est pas manipulé, il devient extrêmement dangereux dès lors qu'il est poncé, scié ou encore arraché puisque c'est lors de ces manipulations que les particules se détachent pour venir attaquer la santé de ceux qui y touchent.

Amiante, état des lieux

Selon une étude de l'Institut national de veille sanitaire (INvS) dédiée aux répercussions de l'amiante sur la santé des Français, 2.200 nouveaux cancers sont décelés chaque année causant 1.700 décès par an.

Dans le cadre de la loi Travail, les députés ont adopté un amendement qui impose aux maîtres d'ouvrage de repérer la présence d'amiante avant la réalisation de travaux de rénovation ou de démolition, imposant donc aux entreprises, la responsabilité de la bonne santé des salariés.

Les formations à l'amiante

Considérant les risques que l’amiante représente pour la santé, la réglementation impose à toutes les personnes affectées à des travaux susceptibles de provoquer l'émission de fibres d'amiante de suivre une formation. Dès lors, il est possible de suivre une formation amiante à Lyon par exemple.  

Encadrement mixte amiante, Encadrement chantier amiante, Encadrement technique amiante, Opérateur chantier amiante ou encore Recyclage amiante, toutes ces formations obligatoires sont conformes avec l’arrêté du 23 février 2012 définissant les modalités de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l’amiante. Ces formations permettent la mise œuvre des obligations réglementaires selon le code du travail. Il convient de préciser qu' il en va de la responsabilité des entreprises et de leurs responsables, lesquels peuvent être poursuivis pénalement pour manquement à la protection de leurs collaborateurs.